Annonces


Joindre le Service Client SFR ? C’est facile !
Les CM du Forum ont une astuce pour vous !

  Résilier mon abonnement ADSL

Répondre
Highlighted

Date d'inscription : 25-11-2013

Post(s) : 8

Sujet(s) : 1

Merci(s) : 4

Réponse(s) acceptée(s) : 5

Solution approuvée

OPERATEUR LITIGE

bonjour à tous, 

 

Devant les nombreux problèmes, j'ai pensé que l'entraide est la meilleure solution pour parvenir à ses fins.

Travaillant moi même dans le milieu des Télécom mais pour le domaine "entreprise", on me rabache sans cesse d'être aux petits oignons pour les clients....

Donc ,je nous ai fait un résumé bien long des choses à faire en cas de litiges, mais sachez que :

 

- Les différents opérateurs pour des raisons de couts ont bifurqués leurs services à l'externalisation. Je bosse en france et je ne vous cache pas que les services externalisés sont médiocres, pourquoi ?

 

    - Sous payés, le tarif est moins couteux à l'étranger donc logique que les Helpdesk soient médiocres

    - Le transfert de compétence est à peine réalisés, les Helpdesk pour la plupart suivent des trames de process et ne font guère preuve d'initiatives

    - nous sommes pour certains d'entre eux considérés comme des "riches" donc nos problèmes ne les sensibilisent pas pour la plupart

 

Donc à part sur le faible quota de gens sérieux chez les Helpdesk, vous n'aurez pas grand chose de qualitatif surtout dans le domaine "particulier"

il y a comme partout heureusement des gnes sérieux et je ne généralise pas mais force est de constater qu'une majorité des techniciens ne sont pas fait pour du SAV.

 

 

- Nous sommes dans un pays de droit, donc si il y a un problème, n'attendez pas, deposez une plainte au tribunal de proximité (d'instance car les proximités vont fermer)

Les menaces d'huissiers .. sont inutiles si vous avez enclenchés une procédure et garder vos preuves.

Un huissier se doit de se rendre à l'évidence donc rien à craindre, il fait son taf, se couvrera si vous avez des preuves et l'huissier n'aura pas d'autres choix que d'être de votre côté.

 

 

- Dernière chose, en France on adore se décharger donc quand un problème devient "épineux", on cherche toujours à faire endosser la faute à quelqu'un.

Dans mon activité, il y a des revues de tickets, des vérifications de traitements d'incident .... des managers.

Donc les gens que vous avez en lignes (prestataires ou non de l'opérateur) sont payé pour un travail donc ...

 

Bien prendre le prénom de votre interlocuteur, l'heure d'appel ...et enregistrer la conversation, cela peut servir car lorsque le probleème devient épineux, l'opérateur va chercher un responsable et cela finira par le manager du Helpdesk ou du service de reception de votre matériel.

 

Celui ci ne va pas porter la faute, cherchera l'employé fautif .....

 

SFR effectivement a eu un mauvais karma, Numéricable n'est pas vraiment le partenaire idéal , l'image de SFR s'est fortement dégradée et les problèmes soulevés au niveau de la partie "particulier" a motivé des entreprises à basculer sur Orange Business pour leur gestion du réseau WAN ...

 

Bref, loin de moi de critiquer SFR, mais cleint depuis l'an 2000, j'ai pu constater dans mon entourage que Numéricable a été un fort boulet .

 

Et les opérateurs prennent de plus en plus de prestataires de services et de Helpdesk externalisés pour leurs services, ceci hélas au dépend de la qualité de service.

 

 

Je transmet donc cette trame récapitulative et encore une fois :

 

- Helpdsk (service client) , si celui -ci n'eest pas à l'écoute ou non efficasse, direct le point suivant

- le service réclamation (souivent en france et des gens internes et professionnels y travaillent) par AR en précisant tout avec heures .....

- perso, le tribunal si avec le service réclamation rien ne bouge (c'est chiant mais efficasse, perso un reflexe pour tout problème où on ne vous appporte pas de solution et que l'argent en dépend)

Date d'inscription : 25-11-2013

Post(s) : 8

Sujet(s) : 1

Merci(s) : 4

Réponse(s) acceptée(s) : 5

Re : OPERATEUR LITIGE

I- RESILIATION
///////////////


1- Conseils
************
2- Des réengagements abusifs
****************************
3- Des résiliations difficiles
*************************


II- Que faire en cas de litige avec SFR ?
/////////////////////////////////////
1/ Le service client SFR
*********************
2/ Le service consommateurs SFR
******************************
3/ Le médiateur des communications électroniques
***********************************************
4/ La saisine d’un juge
**********************
5/ Je contacte la DGCCRF
**************************
6/ Etiquette de renvoi materiel solution
***********************************
7/ Mon modem Internet ne fonctionne plus. Dois-je le faire réparer à mes frais ?
**************************************************************************
8/ Qui doit prendre en charge le paiement de ces communications?
****************************************************************
9/ Suite à la résiliation de mon contrat internet, j’ai renvoyé mon modem dans les délais impartis.
*************************************************************************************
10/ Problème retour de matériel
*****************************
11/ J'ai résilié mon abonnement Internet car j'ai déménagé dans une zone non couverte par mon fournisseur.
***********************************************************************************************
12/ Mon accès à Internet fonctionne très mal.Comment imposer une remise en état ?
***************************************************************************
13/ Sans connexion pendant plusieurs jours, peut-on se faire rembourser une partie de l'abonnement ?
*****************************************************************************************
14/ La suppression des juridictions de proximité est reportée à 2017
************************************************************

 


III Problèmes non légaux
////////////////////////////
1/ Système de résiliation suspicieux !!!!!!!!!!!!!!!
*******************************************
2/ Contestation vente forcée = escroquerie conseiller ou vendeur :
**********************************************************


IV- Marche à suivre de l'opérateur
//////////////////////////////////
1- Informations demandées par SFR
********************************
1/ Demande de Service Après-Vente (SAV)
------------------------------------------------------------
2/ Changement d'équipement
---------------------------------------
3/ Résiliation
-------------------
2- Renvoyez votre équipement en 4 étapes
**************************************
1/ Préparez l'emballage
------------------------------------
2/ Collez l'étiquette de retour
---------------------------------------
3/ Déposez le colis
-----------------------------
4/ Récupérez le justificatif
---------------------------------------


V- À qui s'adresser ?
//////////////////////

 

bonjour à tous,

Devant les nombreux problèmes, j'ai pensé que l'entraide est la meilleure solution pour parvenir à ses fins.
Travaillant moi même dans le milieu des Télécom mais pour le domaine "entreprise", on me rabache sans cesse d'être aux petits oignons pour les clients....
Donc ,je nous ai fait un résumé bien long des choses à faire en cas de litiges, mais sachez que :

- Les différents opérateurs pour des raisons de couts ont bifurqués leurs services à l'externalisation.
Je bosse en france et je ne vous cache pas que les services externalisés sont médiocres, pourquoi ?

- Sous payés, le tarif est moins couteux à l'étranger donc logique que les Helpdesk soient médiocres
- Le transfert de compétence est à peine réalisés, les Helpdesk pour la plupart suivent des trames de process
et ne font guère preuve d'initiatives
- nous sommes pour certains d'entre eux considérés comme des "riches" donc nos problèmes ne les sensibilisent pas
pour la plupart

Donc à part sur le faible quota de gens sérieux chez les Helpdesk,
vous n'aurez pas grand chose de qualitatif surtout dans le domaine "particulier"


- Nous sommes dans un pays de droit, donc si il y a un problème, n'attendez pas, deposez une plainte au tribunal de proximité
(d'instance car les proximités vont fermer)
Les menaces d'huissiers .. sont inutiles si vous avez enclenchés une procédure et garder vos preuves.
Un huissier se doit de se rendre à l'évidence donc rien à craindre, il fait son taf, se couvrera si vous avez des preuves et
l'huissier n'aura pas d'autres choix que d'être de votre côté.


- Dernière chose, en France on adore se décharger donc quand un problème devient "épineux",
on cherche toujours à faire endosser la faute à quelqu'un.
Dans mon activité, il y a des revues de tickets, des vérifications de traitements d'incident .... des managers.
Donc les gens que vous avez en lignes (prestataires ou non de l'opérateur) sont payé pour un travail donc ...

Bien prendre le prénom de votre interlocuteur, l'heure d'appel ...et enregistrer la conversation,
cela peut servir car lorsque le probleème devient épineux, l'opérateur va chercher un responsable et
cela finira par le manager du Helpdesk ou du service de reception de votre matériel.

Celui ci ne va pas porter la faute, cherchera l'employé fautif .....

SFR effectivement a eu un mauvais karma, Numéricable n'est pas vraiment le partenaire idéal ,
l'image de SFR s'est fortement dégradée et les problèmes soulevés au niveau de la partie "particulier" a motivé
des entreprises à basculer sur Orange Business pour leur gestion du réseau WAN ...

Bref, loin de moi de critiquer SFR, mais cleint depuis l'an 2000, j'ai pu constater dans mon entourage que
Numéricable a été un fort boulet .

Et les opérateurs prennent de plus en plus de prestataires de services et de Helpdesk externalisés
pour leurs services, ceci hélas au dépend de la qualité de service.


Je transmet donc cette trame récapitulative et encore une fois :

- Helpdsk (service client) , si celui -ci n'eest pas à l'écoute ou non efficasse, direct le point suivant
- le service réclamation (souivent en france et des gens internes et professionnels y travaillent) par AR
en précisant tout avec heures .....
- perso, le tribunal si avec le service réclamation rien ne bouge
(c'est chiant mais efficasse, perso un reflexe pour tout problème où on ne vous appporte pas de solution et que
l'argent en dépend)

 


I- RESILIATION
///////////////


1- Conseils
************
a/ insister de recevoir une étiquette-retour prépayée

b/ préparer le colis avec soin (de préférence dans le carton d'origine) ; s'il y a deux équipements
(ex : décodeur TV + routeur/modem), mettez tout dans un seul paquet

c/ confier votre colis à Coliposte, et garder la preuve de dépôt.

d) sur le site de Coliposte, captez l'image de l'écran qui présente le trajet de votre colis,
y compris la date de livraison à votre ex-FAI.

 

2- Des réengagements abusifs
****************************
Au moment de résilier, certains abonnés découvrent que leur durée d’engagement a été prolongée à leur insu.

Paradoxalement, le problème trouve souvent son origine dans un geste commercial de l’opérateur :
il a proposé quelques euros de réduction, en compensation d’une panne ou d’une erreur de facture.
Mais le geste s’accompagne d’un réengagement pour un an… que les téléconseillers omettent parfois de mentionner !

 


3- Des résiliations difficiles
*************************
Lassés par les dysfonctionnements, de nombreux abonnés veulent résilier.
Pas si simple… Certains anciens clients de SFR se sont vu réclamer plusieurs centaines d’euros pour
non-restitution d’une box ou d’un décodeur qu’ils avaient pourtant renvoyés, parfois même en recommandé !

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

II- Que faire en cas de litige avec SFR ?
/////////////////////////////////////

1/ Le service client SFR
*********************
Afin de résoudre le problème rencontré avec son abonnement SFR, le client devra contacter, en priorité,
le service client de SFR. Il est possible de contacter le service client, par téléphone, au 1023,
muni de votre numéro d’abonné, du lundi au samedi de 8h à 22h. Sinon, le service client est joignable, par courrier postal :

Pour une offre mobile : Service Client SFR Mobile - TSA 73917- 62978 Arras Cedex 9,
Pour une offre ADSL ou Fibre : Service Client SFR box et Ligne Fixe - TSA 30144 - 94098 Créteil Cedex
Dans 94% des cas, les réclamations qui sont soumises à SFR sont réglées par le service client. Néanmoins, en l’absence de réponse de ce dernier dans un délai d’un mois, ou si le client estime la réponse du service client insatisfaisante, il peut contacter le service consommateurs.
Le service consommateurs SFR


2/ Le service consommateurs SFR
******************************
Si le client n’est pas satisfait de la réponse apportée, il peut contacter le service consommateurs.
Ce dernier procède à une nouvelle analyse du dossier et adresse une réponse au client dans les 30 jours
suivant la réception du courrier.

Afin d’assurer un traitement rapide de la demande, il est recommandé de bien mentionner ses coordonnées
(Nom, Prénom, adresse) ainsi que le numéro de ligne SFR.
Le courrier est à envoyer, affranchi au tarif en vigueur à l’adresse suivante :

Pour une réclamation concernant une offre mobile : Service Consommateurs SFR - TSA 83918 - 62978 Arras cedex 9,
Pour une réclamation concernant une offre ADSL ou Fibre : Service Consommateurs SFR - TSA 30144 - 94098 Créteil CEDEX.

Un accusé de réception de l’opérateur sera adressé au client pour l'informer que sa demande est bien enregistrée.
Lorsque tous les éléments sont réunis, SFR propose une solution à son client.
Si celle-ci est estimée insatisfaisante par ce dernier, il peut se tourner, en dernier recours,
vers le médiateur des communications électroniques.

Toute demande devant être effectuée par le titulaire du contrat,
il est donc impératif de signer la lettre adressée au service réclamation.
De plus, toute demande qui ne serait d’abord passée par le service client ne pourra être traitée par le service consommateurs.

 


3/ Le médiateur des communications électroniques
***********************************************
Qu’est-ce que le médiateur des communications électroniques ?
Le médiateur des communications électroniques est le dernier recours amiable qui existe.
C’est vers lui que doit se tourner un client, s’il n’a pas obtenu satisfaction sur une réclamation,
après être passé par le service client, puis le service consommateur.

Le but du médiateur des communications électroniques est de jouer le rôle de troisième partie et
d’aider les deux premières parties (le client et l’opérateur) à trouver une solution amiable satisfaisante.

Ainsi, en 2014, 7922 dossiers sont parvenus au Médiateur, dont 3565 ont été jugés recevables.
Parmi ces derniers, 3265 avis ont été rendus. Moins de 0,5% des dossiers ont été interrompus suite à une saisine du tribunal.

Saisir le médiateur suite à un litige avec SFR
Pour saisir le médiateur des communications électroniques, quand tous les recours précédents ont échoué,
il est nécessaire de lui adresser un dossier.
Pour cela, rendez-vous sur le site du médiateur et, dans la rubrique “Votre réclamation”,

http://www.mediateur-telecom.fr/index.php/home/

soit à l’adresse suivante :
Le médiateur des communications électroniques
CS 30342
94257 GENTILLY CEDEX

cliquez sur “Créer votre dossier”.
Téléchargez ensuite le fichier PDF à remplir et renvoyez-le à l’adresse notée en bas du fichier.
N’oubliez surtout pas de joindre, à votre dossier, toutes les pièces justificatives demandées.

Suite à la réception de votre dossier,
le médiateur des communications électroniques s’engage à vous soumettre une réponse dans un délai maximum de trois mois.
Il est donc important de savoir que cette démarche peut prendre du temps.


4/ La saisine d’un juge
**********************
Si je ne souhaite pas rechercher un règlement à l’amiable de mon différend ou si un règlement à l’amiable
n’a pu être trouvé avec mon opérateur, je peux saisir les tribunaux civils.

Lorsque les sommes en jeu n’excèdent pas 4 000 euros,
je peux saisir le juge de proximité en m’adressant au greffe du tribunal d’instance.
La demande devra indiquer l’objet de la demande et le nom, prénom, profession et adresse des personnes en cause.
Vous serez ensuite convoqué par le greffe, ainsi que votre opérateur, devant le tribunal.

Lorsque les sommes en jeu sont comprises entre 4 000 et 10 000 euros, c’est le tribunal d’instance qui doit être saisi et
il vous revient d’assigner le fournisseur de services de communications électroniques par voie d’huissier.

Au-delà de 10 000 euros, c’est le tribunal de grande instance qui est compétent et la représentation par un avocat est obligatoire.

Il faut noter qu’il ne vous est pas possible de saisir à la fois la justice et le médiateur pour un même litige,
la médiation étant un mode de règlement amiable des conflits.
Si la justice a été saisie, le médiateur ne peut plus se prononcer sur le litige.

 

5/ Je contacte la DGCCRF
**************************
La DGCCRF et ses antennes départementales ont pour mission de veiller au bon fonctionnement du marché économique.

Elle intervient auprès des entreprises et assure la protection des consommateurs :
information sur les prix, qualité et sécurité des produits et des services, loyauté des pratiques commerciales.

Je peux saisir la DGCCRF s’il s’agit d’un manquement de mon opérateur ou fournisseur de service de
communications électroniques aux dispositions du code de la consommation : coordonnées de la DGCCRF

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Date d'inscription : 25-11-2013

Post(s) : 8

Sujet(s) : 1

Merci(s) : 4

Réponse(s) acceptée(s) : 5

Re : OPERATEUR LITIGE

II- DROITS DU CONSOMMATEUR
////////////////////////////////////

1/ L’obligation de recueillir mon consentement
******************************************

Pour mon contrat principal et pour toute option, l’opérateur ou le fournisseur doit recueillir préalablement mon accord,
y compris si certaines options sont gratuites.
Dans tous les cas, je prends le temps de réfléchir et de lire les documents mis à ma disposition
avant de donner éventuellement mon accord.

Le délai du droit de rétractation sans motif et sans pénalité pour la vente à distance et le démarchage à domicile
a été porté de 7 à 14 jours par la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation.
Ce droit de rétractation ne peut par ailleurs plus faire l’objet d’une renonciation de la part de l’abonné.


2/ Que faire si ma liaison Internet ne fonctionne pas ?
************************************************

Les FAI sont pourtant soumis à une obligation de résultat !
À ce titre, ils engagent leur responsabilité s'ils ne résolvent pas les problèmes de leurs abonnés
(articles 1134 du code civil et L. 121-20-3 du code de la consommation).


« Ce n'est pas la peine de s'acharner à appeler la hot line durant des jours si cela ne marche pas !,
recommande Christophe Bongars de l'AFUTT.
Dans ce cas, il faut passer au niveau supérieur et envoyer une lettre RAR. »
Cette lettre recommandée avec accusé de réception doit mettre en demeure le FAI de fournir le service promis,
dans un délai donné que vous fixez (par exemple 8 jours).
Exigez aussi une remise sur votre prochaine facture au prorata de la durée de vos désagréments,
en vous appuyant sur l'article 1147 du code civil.


Sachez que le fournisseur ne peut pas rejeter la faute sur un tiers et vous répondre que le mauvais débit est dû à France Telecom
(qui loue ses installations).
Free a déjà été condamné à ce sujet en 2010 :
« Il [l'opérateur] est seul responsable à l'égard de ses clients de la bonne exécution des obligations résultant du contrat,
que celles-ci soient exécutées par lui-même ou par un prestataire » (CA Paris, 11 juin 2010).


En cas d'immobilisme persistant de votre FAI, vous pouvez mettre fin unilatéralement à votre contrat en demandant
la « résiliation aux torts du fournisseur », et ce sans pénalités.
Dans tous les cas, il est déconseillé de suspendre les prélèvements automatiques.
« Bloquer les paiements en se disant que cela va faire réagir l'opérateur, c'est se tromper, prévient Christophe Bongars.
Car les impayés sont traités automatiquement par un logiciel informatique.
Cela ajoutera donc d'autres problèmes et notamment la coupure de la ligne. »

 

3/ Comment résilier mon abonnement Internet ou de téléphonie mobile ?
*****************************************************************

Si vous voulez changer d'opérateur de téléphonie mobile ou de fournisseur d'accès à Internet et résilier votre abonnement actuel,
vérifiez d'abord la date d'échéance de votre contrat.

Depuis 2008, les opérateurs doivent indiquer sur les factures la durée de l'engagement restant à courir
(par exemple, 3 mois) ou la date exacte de fin de l'abonnement.
À l'issue de cette période, le contrat est résiliable à tout moment.
Si vous êtes encore engagé, vous pouvez également résilier, mais vous devrez payer des pénalités, ce qui peut coûter cher !
Il y a deux cas de figure :

- vous êtes initialement engagé pour 12 mois : vous devrez alors verser l'intégralité des mensualités restant dues ;

- votre abonnement est de 24 mois : si vous quittez votre opérateur au bout de 1 an (en pratique, à compter du 13e mois),
vous devrez payer le quart des mensualités restantes.
Par exemple, pour un abonnement à 49,90 € par mois, vous réglerez (49,90 × 12 mois restants) × 25 % = 149,70 €.
Si vous le résiliez avant, vous devrez verser en sus l'intégralité des mois restant dus jusqu'à la fin de la première année.


Une fois ce calcul fait, il suffit d'envoyer au service client une lettre recommandée avec accusé de réception
au moins 10 jours avant la date d'effet de la résiliation.

Pour Internet à domicile, la résiliation et le changement de FAI doivent être effectifs dans les 10 jours maximum
à compter de la réception de cette lettre (c. consom. art. L. 121-84-2).
Pour mettre fin à un abonnement de téléphonie mobile, il est judicieux d'obtenir votre code RIO (Relevé identité opérateur).
Ce code alphanumérique de 12 caractères est attribué par tout opérateur à chaque mobile actif
et permet d'effectuer la « portabilité » de votre numéro de téléphone
(conservation du numéro en cas de changement d'opérateur).
Pour l'obtenir, appelez le numéro dédié à votre opérateur, par exemple le 933 pour SFR (www.portabilite-numero.com).
Vous recevez alors un SMS indiquant votre code RIO et votre date de fin d'abonnement.
Si vous souhaitez conserver votre numéro de téléphone, ne résiliez surtout pas par vous-même !
« C'est au nouvel opérateur de le faire, sinon la portabilité du numéro est impossible »,
précise Christophe Bongars de l'AFUTT.

Depuis le 1er janvier dernier, elle doit s'effectuer sous 3 jours ouvrables au maximum, sans frais (contre 10 jours jusqu'alors).
Le nouvel opérateur s'occupe de tout : souscription du nouveau contrat, résiliation de l'ancien, portabilité du numéro.
Simple et pratique !

 


4/ Un fournisseur Internet ou de téléphonie mobile peut-il modifier seul les conditions du contrat ?
**************************************************************************************
Oui, mais l'abonné a son mot à dire !
L'opérateur peut modifier unilatéralement les conditions du contrat (modalités de paiement, résiliation, etc.),
mais il doit en faire part à ses clients au moins 1 mois à l'avance (c. consom. art. L. 121-84)
et par écrit : lettre simple, e-mail ou message d'information sur le compte personnel de l'abonné, mais non par SMS
(juge de proximité Antony, 12 mars 2007).
Si l'abonné refuse ces modifications, il a 5 mois pour résilier son contrat sans pénalités.
S'il n'est pas informé à temps, il peut demander en référé (devant le juge d'instance) le rétablissement de son contrat initial
(cass. civ., 1re ch., 20 mai 2010, n° 09-10913).

Mon opérateur ou fournisseur de service a l’obligation de m’informer, dans le même temps,
que je dispose du droit de résilier le contrat, sans pénalité de résiliation ni droit à dédommagement,
pendant un délai de quatre mois après l’entrée en vigueur de la modification proposée,
et à la condition de ne pas avoir expressément accepté les nouvelles conditions contractuelles de fourniture du service
de communications.

 

5/ Ne pouvant plus me connecter à Internet, mon FAI m'apprend que je ne suis plus abonné chez lui alors que je n'ai pas résilié.
**************************************************************************************************************
Qu'est-ce que cela signifie ?
Plus moyen de vous connecter à Internet, de téléphoner ou de recevoir la TV ?
Vous avez peut-être été victime de ce que l'on appelle un « écrasement de ligne ».
Au central téléphonique dont vous dépendez,
un opérateur vous a déconnecté de votre FAI pour vous brancher « sauvagement » sur ses propres installations !
L'AFUTT assure qu'une telle pratique ne résulte plus que très rarement d'une vente forcée, mais davantage d'erreurs.
« L'opérateur peut avoir fait une mauvaise manipulation technique ou mal noté le numéro de téléphone d'un autre abonné,
explique Christophe Bongars.

Il peut aussi s'agir d'une erreur de saisie de la part d'un client.
» Une seule chose à faire : vite prévenir le service client de votre ancien opérateur.
C'est lui qui doit régler le problème ! Il doit ainsi rétablir gratuitement la ligne en 7 jours maximum.

Vous avez droit à une indemnisation de 30 €, ou de 60 € si la ligne n'est pas réactivée au bout d'une semaine.

 

 

6/ Etiquette de renvoi materiel solution
***********************************

voici le serveur vocal à appeler pour recevoir vos etiquette ne compter pas sur le service resiliation pour vous les envoyer.

0805700300

 

Il y a également une autre possibilité de déclencher l'envoi d'étiquette retour depuis l'Espace Client Smiley heureux.

Il suffit pour cela de :

- Se connecter à l'Espace client rattaché à la ligne concernée.
- Se rendre dans la rubrique " Offre et équipements"
- Au bas de la page figure l'onglet " demander une étiquette de retour d'équipement".


7/ Mon modem Internet ne fonctionne plus. Dois-je le faire réparer à mes frais ?
**************************************************************************

En vertu du contrat de location, l'opérateur est tenu de mettre à la disposition du client un appareil en parfait état de marche.
En cas de dysfonctionnement, il faut qu’il contacte le service clientèle et demande que la réparation soit faite
dans les meilleurs délais. Sauf si la faute du client est avérée, il n'y a pas de frais de prise en charge.

 

A la suite de problèmes de connexion à internet, j’ai eu de nombreux échanges téléphoniques.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
8/ Qui doit prendre en charge le paiement de ces communications?
****************************************************************
C’est au client d’assumer le coût des communications mais depuis le 1er juin 2008,
les services après-vente des opérateurs et des fournisseurs d’accès internet (FAI) doivent être joignables
par un numéro d’appel non-surtaxé.
Désormais, les services après-vente, d’assistance technique ou tout autre service chargé du traitement
des réclamations des opérateurs de télécommunications doivent être joignables par un "numéro non-géographique,
fixe et non-surtax

 


9/ Suite à la résiliation de mon contrat internet, j’ai renvoyé mon modem dans les délais impartis.
*************************************************************************************

Néanmoins, l’opérateur a débité mon compte. Quelle action puis-je envisager pour être remboursé?

- Le client devra apporter des preuves par tout moyen de la restitution de son modem.
- Il s’agira notamment du récépissé de réception si le modem a été restitué par colis recommandé ou d’une copie du bordereau
d’émargement si le bien a été rendu dans un point-relais par exemple.
- Si malgré la restitution, le FAI prélève des frais, le client doit le mettre en demeure de le rembourser.
- A défaut d’exécution, il faut faire prononcer une injonction de faire en saisissant
le juge de proximité auprès du tribunal d’instance du lieu d’exécution du contrat.

 

10/ Problème retour de matériel
*****************************

- Impérativement avoir photographies de ce qu'il y a dans les cartons (coup du Helpdesk incompétent qui va indiquer que
on aurait pu mettre autre chose dans le colis ...)
- Photos quand tout est dans le carton
- Photos du contenu avant d'être fermé
- Photo du carton fermé , emballé au point relais ou poste

- Poids à demander et faire inscrire à la Poste

- Confiance très douteuse sur les point KIALA
- Privilégier la poste

- Si possible, faire assurer colis au max en cas de vol ou perte
(En cas de litiges, faire porter la responsabilité à la Poste qui ne va pas hésiter à lancer une enquête
pour prouver la faute au service de reception de l'opérateur )

(si les employés de l'entrepot de reception du matériel ou le Helpdesk se permette de dire que le matériel n'est pas reçu :
- Ne pas perdre de temps avec eux : courrier AR au service réclamation en dénonçant les personnes eues en ligne
avec Heure d'appel, nom..,
- dénoncer le service de réception de par le dysfonctionnement et demander des comptes à savoir
comment ce service fonctionne et y a t'il des managers qui supervisent .
(cela permet de montrer au service réclamation que vous êtes aussi sensibles à la bonne marche des services de l'opérateur
qui disfonctionnent en l'état)

 

11/ J'ai résilié mon abonnement Internet car j'ai déménagé dans une zone non couverte par mon fournisseur.
***********************************************************************************************

Le contrat a été maintenu. Dois-je payer la dernière facture reçue?

Non car la rupture est motivée par un motif légitime.
Ainsi, l'opérateur ne peut demander le paiement des sommes restant dues jusqu'à la fin de cette période initiale.
La notion de motif légitime correspond à la situation dans laquelle l'abonné peut établir
qu'il se trouve dans des conditions où il ne peut plus utiliser normalement son accès à Internet
(déménagement à l'étranger, dans une zone non couverte, etc...).
La liste des motifs légitimes n'est pas imposée aux professionnels,
chaque FAI est donc libre de fixer ses conditions dans le contrat d’abonnement.

 

12/ Mon accès à Internet fonctionne très mal.Comment imposer une remise en état ?
***************************************************************************
Il faut adresser au F.A.I. une mise en demeure par LRAR en invoquant sa responsabilité contractuelle.
Si la mise en demeure n'est pas respectée, il est possible de saisir le juge de proximité par le biais d'une injonction de faire
(pour les litiges inférieurs à 4.000 €) : la procédure est simple et sans avocat.
Le juge imposera alors au F.A.I. une remise en état du service.
Il peut aussi envisager une astreinte en cas de dépassement des délais fixés et le versement de dommages-intérêts.

Si la déconnexion dure longtemps, la résiliation du contrat et l'arrêt des prélèvements peuvent également être demandés au juge.

 


13/Sans connexion pendant plusieurs jours, peut-on se faire rembourser une partie de l'abonnement ?
*****************************************************************************************
Les F.A.I. sont tenus à une obligation de résultat. Lorsque le service est défaillant,
l'usager peut donc demander le remboursement des sommes versées correspondant à la période pendant
laquelle il n'a pas eu accès au service. Il suffit d'en faire la demande au F.A.I.

Je paye mon abonne Internet par prélèvement automatique. Puis-je payer désormais par chèque ?

Le F.A.I. ne peut imposer un seul mode de paiement : sur demande amiable, le client peut donc payer par chèque.
En cas de refus du F.A.I., il est possible de saisir le Tribunal de grande instance afin d'obtenir la suppression
de la clause abusive en invoquant l'article L.132-1 du Code de la consommation
et le point 24 de la recommandation de la Commission des clauses abusives n° 03-01 en date du 31 janvier 2003.

Cependant, le FAI peut prévoir, dans ses conditions tarifaires, le droit de facturer un surcoût
pour les paiements effectués par chèque.


14/ La suppression des juridictions de proximité est reportée à 2017
************************************************************
À cette date, leurs compétences seront confiées aux tribunaux d'instance ou de police.
Les juges de proximité ne disparaitront pas pour autant car ils seront rattachés aux tribunaux de grande instance.
Un justiciable peut donc toujours les saisir en cas de "petits litiges" dont les montants en jeu n'excèdent pas 4 000 €
ou pour l'exécution des procédures d'injonction de payer et d'injonction de faire.

 

Date d'inscription : 25-11-2013

Post(s) : 8

Sujet(s) : 1

Merci(s) : 4

Réponse(s) acceptée(s) : 5

Re : OPERATEUR LITIGE

III Problèmes non légaux
////////////////////////////

1/ Système de résiliation suspicieux !!!!!!!!!!!!!!!
*******************************************

Depuis un peu plus d’un an, les abonnés de SFR-Numéricable disposent de 2 factures :
une pour l’accès Internet et l’autre pour l’accès au service TV.
Cela permet à l’opérateur de bénéficier d’une TV réduite sur la partie TV.

Autre avantage pour SFR-Numéricable, si jamais le bouquet TV voit des chaînes disparaitre
(ce qui va arriver avec la fin des exclusivités), l’abonné pourra résilier sans frais… uniquement la partie TV
et il devra donc conserver son abonnement Internet.

Mais les choses se compliquent également pour une résiliation simple, ainsi que le rapportent nos confrères de Degroupnews.

Qui expliquent « Habituellement, les clients résiliant leur offre envoient une lettre de résiliation avec la formule suivante :
"Veuillez, par la présente, prendre acte de la résiliation de mon contrat d’accès Internet et de tous les services afférents".

Or, chez SFR-Numéricable, cette demande va être prise en compte uniquement pour la partie Internet & Téléphonie fixe.
Le contrat TV ne sera pas résilié. »

De ce fait, les abonnés qui croyaient voir résilier leur abonnement, continuent à payer le service TV.
SFR a indiqué à Degroupnews que si les abonnés souhaitaient également résilier l’offre TV,
il fallait envoyer une seconde lettre de résiliation en accusé de réception.

Mais ce n’est pas le seul problème de ce nouveau système de résiliation.
En effet, les délais de résiliation ne sont pas identiques pour la partie Internet et la partie TV.
La première sera résilier sous 10 jour, mais il faudra attendre 1 mois pour la seconde.

 


2/ Contestation vente forcée = escroquerie conseiller ou vendeur :
**********************************************************
<Votre adresse>
<adresse siège SFR>

Objet: Contestation des sommes dues.
P.J.: Photocopie de facture (autres papiers pouvant être utiles)

Madame, Monsieur,

Le XX/XX/XXXX je me suis rendu dans la boutique SFR, située à l'adresse <adresse de la boutique> pour solliciter un renseignement
au sujet de mon forfait et les conditions applicables à l'étranger (plus précisément en Europe).

L'employé(e) qui m'a accueilli (si t'as son nom c'est encore mieux!) m'a fait très bien comprendre qu'avec mon offre
<illimythics_machin> je bénéficierais de mon accès web et sms
(tu décris ce que t'as en illimité et pour lesquels ils veulent des sous, alors que c'est sensé être gratos)
tout comme en France, étant donné que SFR est partenaire officiel de Vodafone.

N'étant pas méfiant, j'ai entièrement fait confiance à ce que ce conseiller de SFR m'as résumé.
Ainsi j'ai continué a me servir des services proposés qui font partie de mon abonnement mensuel, qui s'élève à XXX €.

De nos jours, rentrant de mes vacances en France je reçois une belle facture qui monte à XXX €
et qui me signale de payer les services qui, selon le conseiller que j'ai eu, seraient pris en charge dans mon forfait.

Apparemment ce n'est pas le cas! Et bien, Madame, Monsieur, je ne suis pas en accord avec cette décision!
Votre employé m'a menti en me donnant des informations erronées. Du coup pour moi ceci fait objet d'une escroquerie.

En attendant votre réponse et vos propositions pour résoudre ce "malentendu", j'ai fait une opposition de prélèvement bancaire.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, toutes mes salutations respectueuses.

à <ville>
le xx/xx/xxxx
<signature>

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


IV- Marche à suivre de l'opérateur
//////////////////////////////////


1- Informations demandées par SFR
********************************

1/ Demande de Service Après-Vente (SAV)
------------------------------------------------------------
Vous avez fait une demande de SAV pour une panne ou un dysfonctionnement de votre équipement ADSL ou Fibre ?
A la suite de cette demande, vous devrez choisir un mode de transport pour recevoir et retourner votre ancien équipement :

- Chronopost : Vous serez informé par SMS/email de la mise à disposition de vos nouveaux équipements dans le point relais Pickup
le plus proche de votre domicile.
Avant de vous y rendre, vous devrez préparer votre ancien équipement en suivant les 4 étapes de préparation.
Vous récupérerez l’étiquette de retour directement au point relais Pickup.

- Colissimo : Vous recevrez votre nouvel équipement à votre domicile.
Vous devrez ensuite préparer le retour de votre ancien matériel en suivant les 4 étapes de préparation.
L’étiquette de retour se trouvera dans le colis du nouveau matériel. 
Vous devrez ensuite déposer votre ancien équipement dans un bureau de poste.

 

2/ Changement d'équipement
---------------------------------------
Vous avez souscrit à une nouvelle offre qui entraîne un changement d’équipement (box, décodeur,etc) ?
A la suite de cette demande, vous devrez choisir un mode de transport pour recevoir et retourner votre ancien équipement :
- Chronopost : vous serez informé par SMS/email de la mise à disposition de vos nouveaux équipements
dans le point relais Pickup le plus proche de votre domicile.
Avant de vous y rendre, vous devrez préparer votre ancien équipement en suivant les 4 étapes de préparation.
Vous récupérerez l’étiquette de retour directement au point relais Pickup.
- Colissimo : vous recevrez votre nouvel équipement à votre domicile.
Vous devrez ensuite préparer le retour de votre ancien matériel en suivant les 4 étapes de préparation.
L’étiquette de retour se trouvera dans le colis du nouveau matériel.
Vous devrez ensuite déposer votre ancien équipement dans un bureau de poste.

 

3/ Résiliation
--------------------
Vous avez fait une demande de résiliation de votre offre internet ?
A la suite de cette demande, vous recevrez un courrier de confirmation de résiliation.
Ce courrier contiendra toutes les instructions pour renvoyer votre ancien équipement,
ainsi que l'étiquette de transport Chronopost ou Colissimo que vous collerez sur le colis de retour.


Vous devrez ensuite vous rendre dans un point relais du réseau Pickup ou dans un bureau de poste pour déposer
le carton contenant votre ancien équipement.

 


2- Renvoyez votre équipement en 4 étapes
**************************************

1/ Préparez l'emballage
------------------------------------
Les équipements doivent nous parvenir dans un seul carton.
Tout emballage non conforme sera refusé.
Ainsi, si vous devez renvoyer deux équipements (box et décodeur),
rassemblez le carton du décodeur et le carton de la box dans un seul et même carton,
avec les câbles, les filtres et la télécommande.


2/ Collez l'étiquette de retour
---------------------------------------
Récupérez et collez l’étiquette de retour sur le carton en fonction du mode de retour sélectionné :
- Colissimo : l’étiquette se trouvera dans le colis ou le courrier que vous recevrez à votre domicile.
Si vous ne retrouvez pas votre étiquette, vous pourrez en demander une nouvelle depuis votre Espace Client ou en cliquant ici.

+ Dans le cas d’un changement d’équipement ou d’un SAV : l’étiquette se trouvera au point relais pickup sur le colis
de votre nouvel équipement.

+ Pour une résiliation : l’étiquette se trouvera dans le courrier de confirmation.
Vous avez perdu votre étiquette de retour ? Cela arrive ! Nous vous en envoyons une nouvelle sur demande
dans votre Espace Client ou en cliquant sur le lien suivant :

Demander une étiquette de retour
Vous pouvez également faire votre demande de renvoi d’étiquette via notre serveur vocal 0805 700 300 (service et appel gratuits)

 

3/ Déposez le colis
-----------------------------
Déposez le colis dans un point relais du réseau Pickup ou dans un bureau de poste en fonction du mode de retour choisi.
Besoin d’un coup de pouce pour trouver le point relais ou le bureau de poste le plus près de chez vous ? Il n’y a qu’à demander :


4/ Récupérez le justificatif
---------------------------------------
Mais au fait, quelle est la différence entre Colissimo et Chronopost ?

Chronopost (aussi appelé Chrono relais) et Colissimo sont deux entreprises de transport avec des modes de livraison différents.
Chronopost : vous remettez votre ancien équipement et récupérez le nouveau directement dans un point relais Pickup à proximité
de votre domicile.
Colissimo : vous recevez votre nouvel équipement à votre domicile.
Vous devez ensuite déposer l’ancien dans un bureau de poste.

Nous vous rappelons que si vous n’avez pas restitué vos équipements dans le délai imparti,
des pénalités de non restitution vous seront facturées.

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Date d'inscription : 25-11-2013

Post(s) : 8

Sujet(s) : 1

Merci(s) : 4

Réponse(s) acceptée(s) : 5

Re : OPERATEUR LITIGE

V- Astuces de l'Institut national de la consommation
////////////////////////////////////////////////////

http://www.conso.net/content/mobile-fixe-acces-internet-votre-contrat#3


A - Vous avez une période d’engagement en cours
-----------------------------------------------------------------------
Votre contrat prévoit une durée minimale à respecter et celle-ci n’est pas expirée :
vous pouvez résilier votre contrat à tout moment, mais vous aurez à payer une pénalité.

Pour vous permettre de savoir à quelle date vous pourrez résilier,
chaque facture doit indiquer la durée de l'engagement restant à courir (exemple : trois mois),
ou la date de la fin de l'engagement (exemple : 4 septembre 2015).
Si cette date est déjà passée, la facture doit également le signaler (article L. 121-84-3 du code de la consommation).
A l’issue de cette période, le contrat se poursuit pour une durée indéterminée et est résiliable à tout moment.

Vous souhaitez résilier avant la fin de la période d’engagement de 12 mois :
vous pouvez le faire mais vous devrez payer l’intégralité des mensualités restant dues.

 

Vous pourrez résilier au cours de la période d’engagement si vous refusez la modification des conditions contractuelles
ou si vous pouvez invoquer un motif légitime, ou l’inexécution ou mauvaise exécution du contrat.

 


B- Vous pouvez demander à conserver votre numéro de téléphone
-------------------------------------------------------------------------------------------
Lorsque vous changez d’opérateur, vous pouvez demander gratuitement à conserver votre numéro de téléphone fixe ou mobile
(article L. 44, I du code des postes et des communications électroniques),
même si vous résiliez votre contrat de manière anticipée en cas de période d’engagement.
Votre ancien opérateur ne peut pas vous facturer la portabilité du numéro.
Seul le nouvel opérateur peut le faire à un tarif non dissuasif, mais une telle facturation est très rare en pratique.

Si vous souhaitez bénéficier de ce « droit à la portabilité », vous n’êtes alors pas tenu de résilier vous-même le contrat,
c’est votre nouvel opérateur qui se charge de tout.
Selon la loi, la demande de portabilité « vaut demande de résiliation du contrat de l'abonné auprès de l'opérateur donneur.
Dans ce cadre, l'abonné donne mandat à l'opérateur receveur pour effectuer les opérations de portage de son numéro
et résilier le contrat auprès de l'opérateur donneur » (article D. 406-18 du même code).
Le portage effectif du numéro entraîne la résiliation du contrat qui vous lie à cet opérateur.

 


C- L'opérateur vous facture des frais de résiliation
---------------------------------------------------------------------
Le fournisseur peut vous facturer des frais de résiliation ou « de déconnexion »,
à condition que ces frais correspondent au coût effectivement supportés au titre de la résiliation
(article L. 121-84-7 du code de la consommation).
Ils sont exigibles à la condition qu’ils soient expressément prévus par le contrat (en général dans la brochure tarifaire).

Ces frais ne sont pas dus lorsque vous résiliez en cas d’impossibilité d’accéder aux services, à une faute de l’opérateur
telle que la mauvaise qualité des services.
Toute clause contraire ou ambiguë car ne prévoyant pas ces exceptions, est abusive
(voir partie 10-E, encadré "Des clauses du contrat peuvent être abusives").

 

D- L'opérateur facture le matériel considéré comme non restitué ou défectueux
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vous avez fait jouer votre droit de rétraction ou vous avez résilié votre contrat.
Vous avez restitué le matériel complet (équipement terminal, câbles, télécommande…) dans le délai imparti
mais l’opérateur vous a prélevé, ou vous réclame une somme à titre indemnitaire.

L’opérateur prétend que le matériel n’a pas été restitué
C’est à vous d’apporter la preuve que vous avez bien restitué le matériel.
Vous pouvez ainsi présenter le récépissé de dépôt d’envoi en recommandé, l’avis de réception,
ou le récépissé de dépôt en cas de dépôt en boutique.
Si vous n’apportez pas cette preuve, l’opérateur peut vous demander de lui régler une somme à titre d’indemnité,
à condition toutefois que celle-ci ait été prévue par votre contrat.

L’opérateur vous réclame cette indemnité bien après la résiliation du contrat
En principe, les demandes en paiement sont soumises à la prescription d’un an.
Mais les autres actions, actions en demande de pénalité ou de restitution de matériel,
par exemple doivent être engagées dans le délai de deux ans (article L. 137-2 du code de la consommation).

 


E- L'opérateur poursuit les prélèvements après résiliation de votre abonnement
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dès lors que vous avez valablement résilié votre contrat, l’opérateur doit cesser les prélèvements
lorsque toutes les sommes éventuellement dues ont été réglées.

En cas de poursuite des prélèvements, prenez contact avec le service clients pour demander la cessation de ceux-ci
et le remboursement des sommes indûment prélevées.
Si l’opérateur persiste, adressez-lui une lettre recommandée avec AR le mettant en demeure
de vous rembourser les dites sommes.


VI- À qui s'adresser ?
//////////////////////

• AFUTT, Association française des utilisateurs des télécommunications

www.afutt.org

Permanences téléphoniques les lundis, mardis et jeudis au 01 47 41 09 11

• ARCEP, Autorité de régulation des communications électroniques


Télécommunications

ART - Autorité de régulation des télécommunications
7, square Max Hymans - 75730 PARIS CEDEX 15
Tél.: +33 1 40 47 70 00
Fax : +33 1 40 47 71 98
Site Internet : http://www.art-telecom.fr/
Mél : courrier@art-telecom.fr

Association Française des Utilisateurs du Téléphone et des Télécommunications (AFUTT)
B.P. n° 1 - 92430 MARNES-LA-COQUETTE
Tél.: 01 47 41 09 11
Mél: afutt@wanadoo.fr
Site Internet : http://www.afutt.org/

 

 


Le siège social de Sfr se trouvant à Paris 15 (SOCIETE FRANCAISE DU RADIOTELEPHONE - SFR
Siège social : 1 Square Bela Bartok 75015 Paris) il vaut mieux s'adresser à eux ici :

75
DDPP de PARIS

8 rue Froissart
75153 PARIS CEDEX 03
Tél. : 01 40 27 16 00
fax : région 01 42 71 09 77 /
unité départ. 01 42 71 09 14
mél : ddpp[@]paris.gouv.fr

Du lun au ven : 9h-12h/14h-17h
Accueil téléphonique du lun au ven : 9h-12h/14h-17h
www.telecom-infoconso.fr

• Médiateur des communications électroniques

www.mediateur-telecom.fr


WEB CONSEILLERS
https://m.facebook.com/Assistance-SFR-468102806695310/

https://twitter.com/sfr_sav


ASSOCIATIONS

Ci-après la liste des associations de consommateurs agréées par les pouvoirs publics susceptibles de pouvoir vous apporter une aide en cas de conflit avec votre opérateur de communications électroniques :

ADEIC - Association de défense, d’éducation et d’information du consommateur
3, rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris
Tél. : (33) 1 44 53 73 93
Télécopie : (33) 1 44 53 73 94
Courriel : adeic.nat@adeic.asso.fr
Site Internet : www.adeic.asso.fr

AFOC - Association Force Ouvrière Consommateurs
141, avenue du Maine - 75014 Paris
Tél. : (33) 1 40 52 85 85
Télécopie : (33)1 40 52 85 86
Courriel : afoc@afoc.net
Site Internet : www.afoc.net

ALLDC - Association Léo Lagrange pour la Défense des Consommateurs
153, avenue Jean-Lolive - 93695 Pantin le Pré Saint-Gervais Cedex
Tél. : (33) 1 48 10 65 65
Télécopie : (33) 1 48 10 65 71
Courriel : leo.lagrange.consom@wanadoo.fr
Site Internet : www.leolagrange-conso.org

ASSECO-CFDT - Association Syndicale d'Étude sur la Consommation
4, boulevard de la Villette - 75955-Paris cedex 19
Tél. : (33) 1 42 03 81 14
Télécopie : (33) 1 53 72 85 56
Courriel : asseco@cfdt.fr
Site Internet : www.cfdt.fr/siteasseco/default.htm

CGL - Confédération Générale du Logement
6-8, villa Gagliardini - 75020 Paris
Tél. : (33) 1 40 31 90 22
Télécopie : (33) 1 40 31 92 74
Courriel : CGL.Nat@wanadoo.fr

CLCV - Confédération de la Consommation, du Logement et du Cadre de Vie
17, rue Monsieur - 75007 Paris
Tél : (33) 1 56 54 32 10
Télécopie. : (33) 1 43 20 72 02
Courriel : clcv@clcv.org
Site Internet : www.clcv.org

CNAFAL - Conseil National des Associations Familiales Laïques
108, avenue Ledru-Rollin - 75011 Paris
Tél. : (33) 1 47 00 02 40
Télécopie. : (33) 1 47 00 01 86
Courriel : cnafal@wanadoo.fr
Site Internet : www.cnafal.org

CNAFC - Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques
28, place Saint-Georges - 75009 Paris
Tél : (33) 1 48 78 81 61
Télécopie : (33) 1 48 78 07 35
Courriel : cnafc_conso@afc-france.org
Site Internet : www.afc-france.org

CNL - Confédération Nationale du Logement
8, rue Mériel - 93104 Montreuil CEDEX -BP 119-
Tél. : (33) 1 48 57 04 64
Télécopie : (33) 1 48 57 28 16
Courriel : cnl@lacnl.com
Site Internet :www.lacnl.com

CSF - Confédération Syndicale des Familles
53, rue Riquet - 75019 Paris
Tél : (33) 1 44 89 86 80
Télécopie : (33) 1 40 35 29 52
Courriel : csf@csfriquet.org
Site Internet : www.csfriquet.org

FF - Familles de France
28, place Saint-Georges - 75009 Paris
Tél. : (33) 1 44 53 45 90
Télécopie : (33) 1 45 96 07 88
Courriel :conso@familles-de-france.org
Site Internet : www.familles-de-france.org

FR - Familles Rurales
Siège national : 7, cité d’Antin - 75009 Paris
Tél : (33) 1 44 91 88 88
Télécopie : (33) 1 44 91 88 89
Courriel : famillesrurales@wanadoo.fr
Site Internet : www.famillesrurales.org

FNAUT - Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports
32, rue Raymond-Losserand - 75014 Paris
Tél : (33) 1 43 35 02 83
Télécopie : (33) 1 43 35 14 06
Courriel : fnaut@wanadoo.fr
Site internet : http://www.fnaut.asso.fr/

INDECOSA-CGT - Association pour l’Information et la Défense des Consommateurs Salariés
263, rue de Paris - 93516 Montreuil Cedex
Tél. : (33) 1 48 18 84 26
Télécopie : (33) 1 48 18 84 82
Courriel : indecosa@cgt.fr
Site internet : www.indecosacgt.fr

ORGÉCO - Organisation Générale des Consommateurs
64, avenue Pierre Grenier - 92100 Boulogne Billancourt
Tél. : (33) 1 46 08 60 60
Télécopie : (33) 1 46 08 00 44
Courriel : contact@orgeco.net
Site Internet : www.orgeco.net

UFC-Que Choisir - Union Fédérale des Consommateurs
233 Boulevard Voltaire - 75011 Paris
Tél. : (33) 1 43 48 55 48
Télécopie : (33) 1 43 48 44 35
Courriel: mouvement@quechoisir.org
Site Internet : www.quechoisir.org

UFCS - Union Féminine Civique et Sociale
6, rue Béranger - 75003 Paris
Tél. : (33) 1 44 54 50 54
Télécopie : (33) 1 44 54 50 66
Courriel : ufcsnational@wanadoo.fr
Site Internet : www.ufcs.org

UNAF - Union Nationale des Associations Familiales
28, place Saint-Georges - 75009-Paris
Tél. : (33) 1 49 95 36 00
Télécopie : (33) 1 40 16 12 76
Courriel : webmestre@unaf.fr
Site Internet : www.unaf.fr

Surtout n’hésitez pas à dénoncer les éventuelles mauvaises pratiques de votre opérateur
de téléphonie mobile ou fournisseur d’accès à Internet à la Direction générale de la concurrence,
de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Cf. http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/contacts.htm

 

Date d'inscription : 25-11-2013

Post(s) : 8

Sujet(s) : 1

Merci(s) : 4

Réponse(s) acceptée(s) : 5

Re : OPERATEUR LITIGE

Toute cette trame n'est pas à but de critique ou ayant pour motivation d'attaquer votre opérateur pour tout mais je pense que en tant que client, nous avaons un rôle à jouer vis à vis des opérateurs ou toute autre entité à laquelle nous payons.

 

Si nous agissons comme une entreprise à ne pas hésiter , les services seront obligés de rendre leurs services meilleurs .

 

 

Sachez que en agissant ensemble, on devient plus efficasse, nous avons de tout dans les clients particuliers : des avocats, des gens des Télécom (moi ) ... donc partageons nos expériences .

 

J'espère que mon susjet ne sera pas effacé sinon j'aurai compris que certaines personnes ne sont pas pour l'amélioration du service client et leur entreprise.

 

Je vous invite à poster sur ce sujet des démarches efficaces que vous avez pu faire en cas de litige opérateur .

 

 

Merci à vous et bon partage, 

 

 

cdt , best regards